Association “SOURIRES” et “D.A.T.” au Vernet (03)

Le 09 juin 2018, l’association SOURIRES (projets de développement au Cambodge) fêtait ses 10 ans d’action de coopération avec le Cambodge.
Pour célébrer cet événement, un marché du monde a été organisé et parmi les associations présentes Don et Action pour le Tibet, représentée par Christiane et René, avait été sollicitée pour participer à cette manifestation.
Nous remercions la municipalité, nos amis et les visiteurs qui sont venus sur notre stand.

Foire écobiologique Humus 2018 à Châteldon (63)

.
.
.
Pour sa 7ème édition, 156 exposants étaient présents et grâce à l’intervention de nos amis de la région, notre association tenait un stand.
De nombreux visiteurs sont venus partager des moments conviviaux et les échanges ont permis de présenter nos actions et nos engagements.
Déjà, quelques retombées!
.
Merci à Anne, Christiane, Oriane, Didier et René pour leur aide et leur générosité.

Foire écobiologique Populaire “Humus 2018” à Châteldon

;
;

Nos amis de la région de Clermont-Ferrand, Anne et Didier, ceux de Vichy, Christiane et René vous accueilleront samedi 6 et dimanche 7 mai sur le stand de l’Association à la foire écobiologique qui se tiendra dans ce village médiéval de renom.
Les marraines et parrains pourront, lors de ces 2 journées, rencontrer et dialoguer avec la Présidente.
Nous vous attendons nombreux, en famille ou avec vos amis.

Hommage à Ranjan de ” Vivre” Journal de Vienne

C’est un homme à multiples casquettes, mais toutes reliées au service des autres : Amar Maamir est décédé dans la nuit du 27 au 28 décembre d’une leucémie aigüe. Cette disparition brutale, à 64 ans, va causer un grand choc dans les différents milieux au sein desquels évoluait cet homme doté d’une empathie certaine et qui avait un goût prononcé pour la vie et pour les autres.
A commencer par le personnel de son entreprise, l’imprimerie de la Tour Dauphinoise installée zone du Remoulon à Pont-Evêque qu’il dirigeait et dont il était le gérant.
Il avait su faire évoluer et développer cette société dans un environnement difficile pour ce secteur. Il présidait également la branche viennoise d’une association « Don et Action pour le Tibet » qui œuvrait en direction des réfugiés tibétains en Inde, organisant pour les aider une grande randonnée à Jardin et au Grisard qui rassemble chaque année des centaines de participants. Une association également présente sur les marchés afin de récolter des fonds pour les réfugiés.
Il avait également développé deux agences de voyage, fermées il y a six mois, très orientées vers la connaissance de l’Inde et du Népal et de ses habitants : « Terre d’Asie » et « Ranjan Tour ». Ce dernier nom ne devait rien au hasard : c’est celui que lui avait donné Amma, une indienne « mère des compassions » qui étreint chaque année des milliers de personnes. Cela signifie : « Celui qui apporte la joie ». Elle avait vu juste.
La Chambre de Commerce de Vienne-Nord-Isère est également en deuil, suite à cette disparition puisque ce membre de la Chambre avait vu son mandat renouvelé, en tant que chef d’entreprise, à plusieurs reprises.
Vienne vient de perdre un homme de cœur.

Ranjan nous a quittés


.
.
.
Une pensée pour Ranjan qui nous a quittés cette nuit.
Il a consacré sa vie à la défense des causes humanitaires et nous a grandement secondés dans nos actions pour le Tibet.
Son souvenir sera évoqué dans le prochain Petit Journal.

 

Aidons un village d’exilés tibétains

Rappelons que les premiers tibétains sont arrivés un peu avant 1959 en Arunachal Pradesh et, contrairement à la population des autres villages d’exilés, ils travaillent pour la plupart chez les indiens où ils exercent un métier pénible et dangereux “le débardage de bois précieux” (consiste à transporter les arbres abattus sur le lieu de coupe).
Ils vivent dans des maisons qu’ils ont eux mêmes construites sur des terrains appartenant aux indiens. S’ajoutent à cette situation des problèmes sanitaires, toilettes rudimentaires et bien souvent, pas d’eau.
Il nous a été demandé de les aider car leurs conditions économiques sont différentes et moins favorables. Aussi, nous avions préconisé lors de l’Assemblée Générale du 20 mai 2017 de procéder à un appel aux dons et les fonds recueillis seraient transmis à Phunstok, nommé responsable de cette région en 2015, à charge par lui de les remettre aux familles les plus démunies et de nous faire un retour sur le versement desdites sommes.
Nous venons de recevoir son assentiment sur la mise en oeuvre de ce projet.Il nous remercie vivement de notre soutien et de la considération que nous avons pour le peuple tibétain.
Vous pouvez participer à ce projet en faisant un don.